La meilleure série TV de tous les temps est…

The Wire.

J’ai découvert cette série grâce aux excellentes critiques et bouche-à-oreille dont elle a bénéficié. Intrigué, j’ai décidé de me lancer. Je ne suis pas un spectateur assidu de séries télévisées mais je peux vous garantir que The Wire est largement supérieur à la plupart des séries existantes (même Breaking Bad, qui est une excellente série, ne parvient pas selon moi à dépasser The Wire).

The Wire se déroule à Baltimore, aux États-Unis, dans les années 2000 (la série a été diffusée sur HBO de 2002 à 2008) et relate les enquêtes policières menées pour enrayer la criminalité endémique de la ville, générée par la guerre des gangs et le trafic de drogue. Mais à mesure que la série progresse, on suit non seulement la police, les trafiquants mais également de nombreux protagonistes comme les politiciens, les dockers et journalistes… Les scénaristes dressent un portrait de Baltimore et mettent en exergue l’interaction des principaux acteurs de la ville et comment ils interagissent entre eux, de manière directe ou indirecte, bien que venant d’univers fort différents.

Jimmy-mcnulty

Jimmy McNulty, un des personnages principaux de la série, interprété par Dominic West

Je ferai court car je pourrais écrire beaucoup sur cette série mais sachez simplement qu’elle réunit tous les ingrédients d’une grande histoire, qui vous marque et que vous n’oubliez pas. L’intrigue est très dense, ultra-réaliste et pourtant extrêmement spectaculaire, avec de multiples arcs narratifs qui s’entremêlent très habilement (Game of Thrones est largement battu). Les personnages sont tous très intéressants, attachants chacun à leur manière, absolument pas manichéens (on se surprend même à trouver certains trafiquants de drogue plus justes et moraux que des politiciens et journalistes). 

Stringer Bell

Stringer Bell, interprété par Idriss Elba

Alors oui, il faut s’accrocher au début, le temps de bien se familiariser avec les personnages mais une fois plongé dans la série, vous pourrez difficilement vous arrêter. The Wire possède également un léger côté rétro et offre un superbe témoignage de l’Amérique des années 2000. De manière surprenante, j’ai eu des accès de nostalgie en regardant plusieurs épisodes (preuve que je commence à me faire vieux). Surtout, je me suis souvent fait la réflexion que réaliser aujourd’hui une série comme The Wire serait impossible. Je pense que le format, la densité de l’intrigue et sa longueur feraient fuir les producteurs et téléspectateurs. A l’époque de sa diffusion, la série a été certes un succès critique mais un succès commercial mitigé. Mais bon, il est permis d’espérer et peut-être qu’un digne successeur de The Wire verra le jour prochainement…

When you walk through the garden, you gotta watch your back…

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , ,

S'abonner à la newsletter de ce blog

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus